mardi 16 août 2016

Les cycles du changement, et de la publication

Petite réflexion anodine.
Ma vie évolue de manière assez radicale tout les deux-trois ans, j'ai l'impression.

2004-2010 sur Marseille mais en déménageant chaque année et avec un diplôme tout les deux ans
2010-2013 aura été la période sur Nancy
2013-2016 la période vers Saint-Avold
et nouveau changement, avec le déménagement sur Dieuze de nos activités, qui s'accompagne de mon déménagement perso également.

Dans les choses anecdotiques, 2013-2016 j'ai dormis dans un hamac, et c'était plutôt confortable, en tout cas c'est pratique à déménager et imbattable en rapport confort/prix/minimalisme.
L'autre détail c'est qu'après m'être déjà une première fois éloigné de la ville, là on est encore plus au milieu de la campagne. Comme pour tout il y a des avantages et inconvénients, dans les points positifs en tout cas c'est un contexte sacrément agréable ^^
Quand on parlait de cet aspect là sur un salon à Paris les gens étaient intéressés pour nous rejoindre juste à cause de ça, et parce qu'on est cool.
Et si l'avenir des start-up était dans les campagnes ? :P

--

Oh et il s'agit du premier billet de 2016 ! Je reste étonné par le nombre de gens qui passent par ici alors qu'il n'y avait plus trop d'activités :)
Malheureusement (ou pas) au fil du temps je me suis peu à peu déconnecté, comparé aux années précédentes.

Je le résumerais assez simplement ainsi : avant je travaillais ou bricolais dans mon coin et c'était principalement via l'espace internet que j'échangeais avec d'autres tandis qu'à présent ces échanges ont lieux principalement dans l'espace physique avec des gens proches.
Une des raisons des publications plus éparses aurait pu être le manque de temps (ce qui est sans doute vrai en partie), mais au fond je dirais que c'est un phénomène que j'ai aussi observé chez d'autres personnes, une fois l'histoire partagée avec quelques uns, je ressent moins le besoin de la communiquer (ocytocine, partage, toussa).

Mais avec le dernier déménagement, étant sur place, je retrouve aussi un peu plus de temps pour moi, en tout cas j'arrive mieux à équilibrer tout ça.
Et j'aimerais pouvoir reprendre l'habitude que j'avais de publier régulièrement sur les avancements en cours et autres choses diverses qui peuvent me passer par la tête (que j'aime bien expliquer, INTP, toussa). En privilégiant la qualité à la quantité, mais aussi car ça me semble important malgré tout.
Pour sauvegarder la connaissance, partager des expériences, au cas où ça puisse être utile à d'autre et pour tenir au courant de manière indirecte ceux que ça intéresse.

D'ailleurs pour le prochain je vous prépare un petit compte-rendu de l'incroyable voyage à Shenzhen pour Fab12, ça mérite bien un post ^^

samedi 12 décembre 2015

Open Edge présente sur Kickstarter la Mondrian 3.0, l'imprimante 3D personnalisée



3ème évolution majeure de la Mondrian :)

dimanche 26 avril 2015

Coucou !

Ceux qui passent par ici ne le savent peut-être pas tous (et il faudrait que je revois la mise en page du blog pour refléter ça) mais depuis le dernier gros post à propos du TedX-Belfort les nouvelles sont plutôt à trouver du coté du blog OpenEdge.

En attendant d'éventuelles autres réflexions sur le design ou infos qui concerneraient moins l'aventure qui nous occupe de plus en plus en Moselle :)

vendredi 10 octobre 2014

@TEDx Belfort

DSCF9812

http://www.tedxbelfort.com/speakers2014_tedxbelfort.php

Mon talk avait pour titre "Ouverture, partage et coopération, de petites idées aux grandes conséquences". J'espère ne pas avoir dit trop de bêtises ;)



https://www.flickr.com/photos/tedxbelfort/sets/

TEDxBelfort 2014 - le Staff

samedi 4 octobre 2014

OBC5@Paris

DSCF9662

Petit tour par l'anniv' des 2 ans de l'open bidouille :)

DSCF9664

DSCF9666

DSCF9671

J'ai même eu le temps d'apprendre à faire un "point smock" ^^

DSCF9693

Album flickr

http://www.makery.info/2014/09/30/lalbum-photo-des-deux-ans-de-lopen-bidouille-camp/

http://openbidouille.net/post/97750870167/ateliers-faites-vos-choix

https://twitter.com/oetienne/status/513325224922976256

mardi 8 juillet 2014

FAB10 Barcelona - Day 7 - see you !

Dernier panel du dernier jour : Vision, Mission, Organization, Operation


Petite capture de la trame, qui est complétée au fur et à mesure de cet ultime débriefing.

http://pitodido.org/ - le décompte de 40ans que se donne Barcelone pour passer du modèle actuel "Product In - Trash Out" à un idéal d'autosuffisance "Data In - Data Out".

ça parle aussi beaucoup plate-formes, pour partager, agréger, crowdsourcer... entre les FabShare, FabConnect, FabEconomy on risque de s'y perdre un peu :)

http://www.fablabconnect.com/
http://fabeconomy.com/
http://kokompe.cba.mit.edu/ (sans oublier la plate-forme "pilotage machine" curieux d'approfondir cette partie là un jour)

distribution de cadeau péruviens et photo de groupe

le rangement avait déjà bien commencé la veille


Finalement l'après-midi on va visiter la Fundaciò CIM avec Alenssandro/Vik/Massimo, je savais que ça avait bien progressé depuis le bootcamp qu'on y avait fait il y a 3 ans, mais pas à ce point là. RepRap BCN marche bien, 500-700 machines vendues depuis et plusieurs évolutions, ils ont aussi de chouettes projets dans les tuyaux, faudra essayer de garder contact, j'ai relevé quelques astuces et d'autres qui les intéresseront peut-être ^^ (open-hardware powa)



Dernière visite à la nouvelle FabHouse puis direction l'autre plage où tout le monde prend un dernier verre. Finalement elle avait raison, ça passe toujours aussi vite. L'an prochain il faudra prévoir plus ;)

lundi 7 juillet 2014

FAB10 Barcelona - Day 6 - symposium


https://www.fab10.org/en/schedule

The Fab Symposium, la grande présentation finale.
Et les quelques morceaux que j'en garde (les conf' étant normalement filmées et disponibles quelque part) :

Antoni Vives (City of Barcelona)
Revient sur l'idée qu'il y a un manque dans les services publiques, ce qui les amènent au projet de FabCities, à mettre en place des espaces publiques ouvert, comme une expérience sur ce que peut être la fabrication numérique, fournir l'accès à des outils pour soutenir l'innovation/l'invention dans la citée, et le "fab movement".
Comme un nouveau standard des infrastructure publiques, empowering people.
(qui vont pouvoir pour certains créer leur propre activité par ex.)

Neil Gershenfeld
Présentation habituelle si vous avez déjà vu un de ses talk.
Néanmoins quelques infos intéressantes : lors de la White House Maker Faire il semblerait que Chevron ait promis 10M$ pour la US Fab Lab association,

Par la suite il mentionne une plateforme http://fabshare.org/ pour partager les projets des fablabs (concrètement pour le moment c'est un portail vers d'autres sites)

La Fabacademy, comme moyen d'éducation en p2p (oui et non, les cours sont dispensés par une personne mais les étudiants apprennent aussi entre eux).
Le site academany.org pour utiliser la même infrastructure que la fabacademy mais pour d'autres sujets

La monté de la Biologie "how to grow almost anything", vers un rapprochement fablab-bio-hackerspace et un jour une non-différenciation entre les type, également du fait de voir la maîtrise du vivant comme avenir de la fabrication (le graal de la matière programmable conduisant en quelque sorte à ré-inventer la nature).

re-petit historique de Fab1 à Fab10
Fab 11 : Boston, Cambridge
Fab 12 : China ! (ça c'est la grosse nouvelle)
Ce qui vaudra un curieux contraste makers/manufacturers en étant sur place là où la majorité des composants sont produits.


Patrick Yizhi Cai : the synthethic yeast (la levure synthétique)
Quelques principes rappelant ceux de la robotique
1) first, do not harm
2) maintain genomic stability
3) increase genetic flexibility

La production de nourriture prend une plus grande importance dans le champs des activités des fablabs (au vu de ce projet et d'autres liés à la culture, dans une idée d'autonomie)

Wikihouse,
http://www.wikihouse.cc/
Constat intéressant, aujourd'hui il n'y a plus qu'une dizaine d'entreprises qui construisent les maisons pour l'Angleterre quand il y en avait des centaines avant.
Et le modèle traditionnel d'habitat qui est plus un endroit consommateur que producteur (d'énergie/ressources), vu que le soucis premier est généralement une histoire d'investissement et de retour.

Foster+Partner : Building a lunar base
On avait déjà vu ce projet de l'agence spatiale Européenne, mais il semblerait donc qu'ils aient fait appel à ce cabinet pour réfléchir au concept. Ils mettent en avant leur soucis de travailler à l'économie des ressources et avec des matières locales mais malgré tout je doute un peu que ça soit toujours le cas.

Massimo Banzi
Du projet Arduino, à la construction de communauté en terminant par la nouvelle association "make in italy" qui regroupe les fablabs et makers d'Italie.


Vincent/Airbus
Outre une petite vidéo montrant à quel point ils ont réussi à intégrer le concept du fablab et du développement agile en interne (on se moque gentiment du spot de pub mais c'est déjà fort pour un géant de cette taille), le groupe travail sérieusement avec le MIT autours de ce concept de "matière numérique" au sens d'un assemblage programmable d'éléments simples (du coup fabriqués en masse).


Google
La présentation montrait plusieurs exemples de secteurs et de projets dans un tryptique OEM/poweruser/mass-market creation, pour montrer la différence entre la solution du fabricant, celle d'une communauté et celles issues d'une personnalisation de masse.
Un des exemple perturbant est celui des véhicules militaires, c'est chouette de co-construire des armes de guerre ?
Tout ça pour conclure sur le projet ARA du téléphone modulaire.
"On vous aime, venez travailler gratuitement pour nous :)"

Nike et l'économie circulaire
C'est amusant de voir comment ces sujets finissent par être compris (longtemps après), intégrés et sont à présent communiqué par ces grands groupe (open-green-make-washing?). Du moins ça peut parfois prêter à controverse...
"On a gaspillé les ressources pendant 20 ans mais à présent on est super"
En l’occurrence (après un discours au ton dramatique et probablement bien rodé) à présent Nike arriverait à teindre des t-shirt sans utiliser d'eau, du fait d'avoir investit dans une start-up anglaise qui travaille sur ce procédé.
En soit c'est super cool pour réduire la consommation d'eau, mais si en plus en ayant accès à des médiathèques/fablabs je peux fabriquer mon propre t-shirt, à quoi sert nike ? (sachant qu'au niveau utilisation des ressources ça serait probablement bien mieux que centraliser une production même si elle est moins consommatrice de qu'avant ^^)

Après le repas j'ai raté les premières présentations, on discutait projets et nouveautés avec Alessandro (Slic3r.org), et y'a des fonctions sympa qui vont arriver, pour spécifier différentes densités au sein de la même pièce par exemple :)

Même Jérémy Rifkin était là, enfin par téléphone, pour parler de son dernier livre "the zero marginal cost society"
(qui peut aisément croiser les fablabs sur l'idée "si tout le monde est capable de fabriquer n'importe quoi, comment vont se ré-organiser le travail/l'éducation/les loisirs)

Fondation McArthur,
Chouette vidéo pour dire que justement les choses évoluent constamment, d'autres changements s'imposent.

(en tout cas toujours mieux que celle de Nike qui sauve le monde)
Disrupting innovation festival
http://www.thinkdif.co/me

Benjamin Barber, If mayor were ruling the world
Ah celui-ci me disait quelque chose, j'avais déjà vu son TED : http://www.ted.com/talks/benjamin_barber_why_mayors_should_rule_the_world
Si je me souviens l'idée est que les maires sont les mieux placés pour agir en faveur de la société, étant à l'échelle d'une ville, tandis que les institutions au-dessus sont quelque peu superflues. Imaginez que chaque ville soit un peu comme un pays et que les maires travaillent de concert pour faire avancer les choses (il y a déjà une réunion annuelle).

IceLand
L'histoire des fablabs Islandais et de l'Innovation Center Iceland (sorte de cabinet public pour conseiller les individus et entreprises), qui ont contribué à réparer le pays après leur crise (la croissance n'étant pas lié à la réalité c'était inévitable). Les fablabs aidant à démarrer de nouvelles choses concrètes.

Vincente Guallart
à nouveau sur le sujet de Barcelone et des "FabCities" :)

Puis remise des diplômes de la FabAcademy, et tout le monde se rentre doucement
(faut dire aussi que depuis ce matin il pleut par averses régulières...)


En me relisant je me dit que mes notes pourront paraître un peu critique, mais dans l'ensemble c'était quand même intéressant ^^
Si l'an dernier on voyait déjà l'importance grandissante accordé par les acteurs traditionnels (privés et publics) au mouvement fablab/makers, à présent ça se traduit en projets concrets.
Je suis curieux de voir ce que vont donner les deux prochains rassemblement, particulièrement celui en Chine, chez qui d'ici là il y aura autant de fablabs que dans le reste du monde lançait Neil.

= à lire/voir/écouter ailleurs =
Youtube Fab10
http://www.makery.info/tag/fab10/
http://makingsociety.com/2014/07/fab10-core-building-fab-lab-community/
https://twitter.com/search?q=%23fab10
http://postdigitalnode.com/2014/07/09/fab-10-barcelona-saturday-5th-july/